REPRESSION ... FINKIELKRAUT

Publié le par Assos Loi 19o1 YA BASTA

Et oui, juste avec toutes ces précisions que nous raporte Fil Info France :

RACISME : ( ! ) Avertissement à l'attention des lecteurs de France où le racisme constitue un délit. Tout comme l'Union des Etudiants Juifs de France UEJF, Fil-info-France vous propose cet avertissement avant d'aller plus loin : "Il faut lire les racistes pour pouvoir leur répondre". Les propos qui suivent "ne sortent pas de la bouche d'un membre du Front national FN (NDLR. Surnommé le F'Haine par ses détracteurs) de Jean-Marie Le Pen mais de l'un des plus éminents anciens porte-parole de la gauche française", ont précisé les journalistes du quotidien israélien Haaretz en avant-propos de l'interview accordée à Paris par le philosophe juif Alain Finkielkraut, dans le magazine du quotidien Israélien Haaretz le vendredi 18 novembre 2005. Interrogé sur les violences urbaines en France sous Etat d'urgence pour 3 mois, le philosophe juif Alain Finkielkraut, s'en prend vivement aux "Noirs", aux "Arabes" et à l'Islam, ajoutant même que l'Equipe de France de football qui est "black-black-black" est la risée de l'Europe. EXTRAITS : "En France, on a tendance à réduire ces émeutes à leur dimension sociale, de les voir comme une révolte des jeunes des banlieues contre leur situation. ; "Le problème, c'est que la plupart de ces jeunes sont des Noirs ou des Arabes avec une identité musulmane." ; "On a tendance à avoir peur du langage de vérité, pour des raisons 'nobles' ; "Je suis né à Paris (en 1949), mais je suis fils (unique) d'immigrants (juifs) polonais (maroquinier). Mon père a été déporté de France. Mon père est revenu d'Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu'il a fait à mes parents était beaucoup plus violent que ce qu'il a fait aux Africains. Qu'a-t-il fait aux Africains ? Il ne lui a fait que du bien." ; A propos des Arabes où des Noirs, Alain Finkielkraut, suggère de leur part les propos suivants : "Je ne suis pas Français, je vis en France, et en plus ma situation économique est difficile'. Personne ne les retient de force ici, et c’est précisément là que se trouve le début du mensonge. Parce que, s’ils étaient victimes de l’exclusion et de la pauvreté, ils iraient ailleurs. Mais ils savent très bien que, partout ailleurs, et en particulier dans les pays d’où ils viennent, leur situation serait encore plus difficile pour tout ce qui concerne leurs droits et leurs chances". Enfin, selon Alain Finkielkraut, il existerait également un antisémitisme des Noirs, incarné aux Etats-Unis par Luis Farrakhan, et en France par Dieudonné, qui se dit "victime du puissant Lobby juif", qui aujourd'hui aurait pris la place de Jean-Marie Le Pen en tant que "vrai patron de l'antisémitisme". "En France, au lieu de combattre ce genre de propos (NDLR. L'antisémitisme supposé de Dieudonné), on fait exactement ce qu'ils demandent : on change l'enseignement de l'histoire de la colonisation et l'histoire de l'esclavage dans les écoles. Maintenant, l'enseignement de l'histoire coloniale est exclusivement négatif. Nous n'apprenons plus que le projet colonial a aussi apporté l'éducation, a apporté la civilisation aux sauvages". Alain Finkielkraut qui "pense que l’idée généreuse de guerre contre le racisme se transforme petit à petit monstrueusement en une idéologie mensongère" conclut : "L’antiracisme sera au 21ème siècle ce qu’a été le communisme au 20ème." Le Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples MRAP, association qui lutte contre la discrimination sous toutes ses formes a décidé de porter plainte contre le philosophe Alain Finkielkraut pour "pour incitation et provocation à la haine raciale" après des propos sur la crise des banlieues publiés dans le quotidien israélien Haaretz. Le secrétaire général du MRAP, Mouloud Aounit, a déclaré également : "Nous allons demander au Conseil supérieur de l'audiovisuel CSA (NDLR. Instance de régulation du secteur audiovisuel français) son retrait de France Culture, chaîne publique". L'entretien publié le 18 novembre 2005 par Haaretz est selon le MRAP "un texte d'une violence raciste inouïe, qui se fait le porte-voix des clichés du Front national et participe à mettre sur le terrain ethnique et religieux cette insurrection sociale de Français qu'il nomme noirs ou arabes" ; "C'est l'aboutissement d'une bascule idéologique". Le secretaire général rappelle qu'Alain Finkielkraut avait notamment participé à l'appel contre des "ratonnades anti-blancs" en mars 2005 après les violences en marge de manifestations lycéennes.

A lire aussi :

COMMUNAUTARISME : "Avec plus de 5 millions de personnes, les Noirs représentent le plus grand groupe social en France à ne pas être fédéré" a déclaré au quotidien "Libération", Louis-Georges Tin, président de l’association An Nou Allé, lors de la création du Conseil représentatif des associations noires CRAN. Le CRAN qui regroupera une soixantaine d’associations a été lancé le samedi 26 novembre 2005 à l'Assemblée nationale. La première personnalité à avoir évoqué un tel conseil à l'instar du Conseil représentatif des institutions juives de France CRIF est l'humoriste noir Dieudonné qui vient d'être qualifié "patron de l’antisémitisme" en France par le philosophe français Alain Finkielkraut dans le quotidien israélien Haaretz le samedi 19 novembre 2005. Plus de détails : Dieudonné : lettre ouverte à Alain Finkielkraut ; Les OGRES Ouvertures Géographique Religieuse Ethnique

 ...Cool...

Commenter cet article