Que s'est il passé un certain DECEMBRE ?

Publié le par Assos Loi 19o1 YA BASTA

 

 

 

Et oui, au fait ...

Mais à nos yeux, pas le fait le plus important de ce dernier siecle ... ET ON OUBLIE NOEL ... PLEASE ... Merci ...

A vous de jouer ... :-) ... ( Voir les commentaires )

Il y a eu un 5 decembre 1996 et :

 

C'est à l'occasion du transfert des cendres d'André Malraux au Panthéon que le Président de la République, Jacques Chirac, s'engage à ce que les volontaires français des Brigades internationales bénéficient des avantages accordés aux anciens combattants. L'amendement proposé le 5 décembre 1996 par le président, dit "amendement Malraux", est adopté en première lecture à l'Assemblée. "Il est inséré, après l'article L. 253 quinquies du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre, un article L. 253 sexies ainsi rédigé : Art. L. 253 sexies. Ont vocation à la qualité de combattants dans les conditions prévues à l'article R. 227, les Français ayant pris une part effective à des combats aux côtés de l'armée républicaine espagnole entre le 17 juillet 1936 et le 27 février 1939". Adopté également par le Sénat, l'amendement sera par la suite contesté par une partie de la droite. Des députés de droite déposent un recours devant le Conseil constitutionnel. Au terme de ces polémiques, c'est une petite centaine de personnes, qui peuvent bénéficier des avantages liés au statut d'anciens combattants, sur environ 8.000 volontaires français engagés dans l'armée républicaine pour combattre le franquisme. Le 16 octobre 1999, un hommage leur est rendu par l'inauguration d'une stèle, à Champigny (Val-de-Marne), conçue par Oscar Niemeyer et réalisée par le sculpteur Denis Monfleur. Sur les Français dans les Brigades internationales : Remy Skoutelsky, "L'Espoir guidait leurs pas, les volontaires français dans les brigades internationales 1936-1939" (Grasset, 1998).

( A lire aussi avec quelques liens ...)

Pour notre ami Le Trool c'est :

Le 5 décembre 2003, l’enquête sur les emplois fictifs de la Mairie de Paris (1983-2001)qui risquait d’être embarrassante pour Jacques Chirac est annulée, motif, les faits visés par ( Lire la suite dans les commentaires ... )

... Cool...


Publié dans DECONNE Hummm ...

Commenter cet article

Dàns Georgés 05/12/2005 14:03

Le 5 decembre? pleins de choses apparement :

http://www.linternaute.com/histoire/jour/5/12/a/1/0/1/index.shtml

Amitiés, Dàns.

Assos Loi 19o1 YA BASTA 05/12/2005 17:22

Merci pour le lien ... ;-) ... Mais pour vous, quel fait a été le plus important à vos yeux ?

Cordialement
Toute l' &quipe de " YA BASTA  "

Fredogino 05/12/2005 11:56

j'en sais rien
mais depuis ce matin
t'es dans mes liens.

A+

Le Troll 05/12/2005 11:33

Salut Electron,

Je ne sais si c’est ce que tu demandais, des infos de différent 5 décembre ?

Le 5 décembre 2003, l’enquête sur les emplois fictifs de la Mairie de Paris (1983-2001)qui risquait d’être embarrassante pour Jacques Chirac est annulée, motif, les faits visés par la procédure sont prescrits.
Robert Pandraud, Daniel Naftalski, Michel Roussin et Rémy Chardon, les anciens directeurs de cabinet étaient mis en examen pour "détournement des fonds publics ".
Du beau linge dans ces emplois fictifs:
Jean de Gaulle (petit-fils du fondateur de la Ve République), François Debré (frère de l'actuel président de l'Assemblée nationale Jean-Louis Debré), Marie-Thérèse Poujade (épouse de l'ex-maire RPR de Dijon Robert Poujade), Michèle de Charette (épouse de l'ex-ministre des Affaires étrangères Hervé de Charette) et Marc Blondel, secrétaire général de Force ouvrière, Alain Juppé (ancien premier ministre, sécrétait général de l’UMP, maire de Bordeaux).

Ce même jour plusieurs personnalités demande le retrait d’un amendement qui vient d’être voté par l’Assemblée nationale dans les lois sur la grande criminalité, concernant l’interruption involontaire de grossesse (IVG). Cet amendement crée un délit d'interruption involontaire de grossesse. Il prévoit de punir d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende une interruption de grossesse provoquée par "une maladresse, une imprudence, une inattention, une négligence ou un manquement à une obligation de sécurité ".

Amitiés, Le Troll.

Assos Loi 19o1 YA BASTA 05/12/2005 13:08

Yeap's Le Troll ... Mais il y a eu autre chose de tres important un certain mois de  Decembre ... Quoique celui que tu nous a trouvé est gratiné ... Il est vrai qu'au jour d'aujourd'hui, un certain jour de décembre, quelque chose a soi-disant é-é reactiver dirons nous ...

Ceci dit, pourquoi pas un p'tit truc tous les jours ? tres instructif ... Merci pour l'idée ... ;-) ...

Cordialement

Toute l"équipe de YA BASTA