REPRESSION... TEKNIVAL OUT ?

Publié le par Les Electrons Libres N.R.V

 http://www.tekalouest.org/index.php?dir=4&id=298

 http://www.rennes.maville.com/actu/Detail.asp?idDOC=268261&idCLA=31

 

Reactions... ACTION ! ! !

De  resistons_ensemble par REZO.NET :

 

L’info vient de tomber : la Préfecture d’Ille-et-Vilaine a à nouveau décidé
d’interdire le teknival  en marge du festival annuel des Transmusicales à
Rennes qui commence demain, et de mobiliser pas moins d’un millier de
gendarmes et CRS pour « maintenir l’ordre » dans le centre ville. Selon
Ouest-France seront mobilisés "cinq escadrons de gendarmes mobiles et une
compagnie de CRS", "des renforts de police des départements voisins" et
"services spécialisés [qui] devront se reconvertir, le temps d'un week-end,
en forces de maintien de l'ordre".

L’année dernière déjà le teknival avait été interdit et une répression
féroce avait été organisée dans la nuit du vendredi contre des centaines de
jeunes rassemblés dans le centre ville, avec pour résultat plus de trente
personnes hospitalisées et une dizaine incarcérées.

Mais en mobilisant cinq escadrons de gendarmes mobiles, c’est-à-dire
l’armée, et un millier d’uniformes en tout la préfecture franchit une étape.
Tout cela dans un contexte où l’arrêté qui interdit le « transport d’alcool
» dans le centre ville est en place et où le Procureur a appelé en septembre
à durcir la répression et à des peines systématiques de prison ferme pour
les personnes incarcérées. Depuis septembre, déjà une vingtaine de personnes
sont passées en « justice » (le plus souvent en comparution immédiate)  dans
le cadre des opérations policières contre les rassemblements festifs des
jeudis soirs (avec entre autre deux condamnations à de la prison ferme, une
condamnation à caractère clairement politique, et le recours du Procureur
pour un jugement en appel de huit personnes condamnées en comparution
immédiate mais pour qui il exige de la prison ferme).

Le Collectif contre les violences policières et sécuritaires appelle à une
MANIFESTATION : SAMEDI 10 DECEMBRE à 15 H, rdv Place de la Mairie,
destination la préfecture. Ci-dessous le contenu du premier tract d’appel
fait avant de connaître les dernières décisions de la préfecture.
Merci de faire circuler l'info.

Manu

 

Comme chaque année, La préfecture et ses C.R.S. vous souhaitent


LA BIENVENUE AUX TRANSMUSICALES 2005 !

-        contrôle policier du centre ville et des quartiers
-        couvre-feux hebdomadaires des jeudis soirs
-        arrêté interdisant le « transport d’alcool »
-        refus de terrains pour les teknivals
-        condamnations arbitraires à de la prison ferme
-        expulsion des personnes sans-papiers
-        répression des mouvements sociaux
-        installation de l’« Etat d’urgence »

NOUS EN AVONS ASSEZ DE LA REPRESSION !... ENSEMBLE, RECLAMONS :

Le droit de se rassembler,
De circuler et de s’installer librement,
Le droit à l’expression et à la contestation,
Le retrait de toutes les lois et arrêtés « sécuritaires »
Le traitement social des questions sociales

RASSEMBLEMENT
SAMEDI 10 DECEMBRE A 15 H
RDV PLACE DE LA MAIRIE
Destination la préfecture

Collectif rennais contre les violences policières et sécuritaires
Réunions ouvertes : tous les lundis, 20 H, faculté Rennes 2 – Villejean,
salle F6.


                                                                                                                                                                      ... Cool...

 



Commenter cet article