REPRESSION... SARKOSY ENCORE et TOUJOURS ...

Publié le par Crazy4

 

 

Musique-Libre.org

 

 

La derniere de Sarko :

"Je veux que vous ayez des armes dont vous pouvez vous servir", a expliqué M. Sarkozy, qui a également annoncé que l'utilisation des pistolets à impulsion électrique allait être étendue en 2006. Enfin, le ministre de l'Intérieur a annoncé aux officiers une revalorisation indiciaire pour le 1er avril 2006 et une réforme de leur statut de manière à favoriser leur avancement de carrière. Et dire qu'il y en a qui le prennent pour un démocrate!!!..un républicain ce cheval hongre? j'aime mieux lire la réponse de Mathieu Kassovitch à NS, il décline l'invitation de NS avec fierté et les bons mots.

 

Au fait, un p'tit compte rendu sur une manif à Lyon à propos des prisons. 

 

Et puis toujours un peu de lecture qui ne peut faire de mal ... Avec un commentaire sur une idée de la presse d' un  Troll de Clermont ...Et puis le p'tit sourire de la journée ...

Une alerte plus que ... pour les fans de msn et hotmail ... Quand nous vous disions que nous n'amions pas nous servir de ces produits, voila pourquoi ...

 

Et ce petit texte de Bakou reçu par E.mil :

ECOLE DE LA REPUBLIQUE, ECOLE DE LA SOUMISSION

École de la république, école de la soumission, de la sélection sociale et
de ... l’évaluation permanente.

On sait depuis des lustres que l’école maternelle et primaire sont les lieux
où l’on apprend essentiellement à se soumette à l’autorité d’un adulte
institutionnel, un agent de l’État. Il est vrai aussi qu’un bon nombre d’
instituteurs tache, malgré tout, au quotidien, de faire passer la "pilule"
en mettant en place des stratégies de coopération. Le maître n’étant
soi-disant pas le seul à décider, les élèves peuvent avoir l’impression de
participer activement à la "vie" de la classe… Ce que l’on sait moins, c’est
que d’années en années, nos chers enfants sont "évalués" de façon
quasi-permanente :

* Maternelle : Évaluations officielles en moyenne section puis en grande
section.

* Élémentaire :Évaluation officielle à l’entrée du CE2, * Collège :
Évaluation officielle à l’entrée de la 6ème….

On parle désormais d’évaluations officielles en CE1 et en CP… Auparavant, on
faisait un "contrôle" global de l’enfant, afin de s’assurer que les notions
abordées avaient été acquises….Un point c’était tout… Ces évaluations
rentrent dans une toute autre démarche. Elles évaluent tout un ensemble de
contenus mais aussi de comportements attendus à l’école. Elles transforment
l’enfant en une somme de pourcentages de réussites ou d’échecs qui seront
gravés et inscrits tout au long de sa scolarité…

Auparavant, quand on constatait qu’un enfant était en difficulté, on lui
laissait toujours une chance de mieux faire l’année suivante… Désormais cela
devient difficile…Bien souvent, l’enfant qui rate ses évaluations de
CE2….sera marqué et conduit plus tard en SEGPA. Avec tout un dispositif :
psychologue scolaire, soutien de l’enseignant qui ne peut y parvenir car il
a 30 gamins…etc. Si malgré tout il parvient au collège grâce au soutien de
son instituteur… Attention les évaluations d’entrée en 6ème seront là pour
remettre l’enfant dans le "droit chemin" : la SEGPA (un sous-collège).

Les mailles du filet sont désormais étroites pour l’enfant qui ne réussit
pas ses évaluations officielles. Disons-le tout net pour l’enfant dit
"moyen"…

L’enfant est réduit à une série de grilles d’acquisitions ou de non
acquisitions… L’enfance ? Qu’est-ce que ça veut dire…. ?

L’évaluation permanente est devenue le maître mot de l’école…DES CHIFFRES ?
QUE DES CHIFFRES !…Les élèves doivent faire preuve systématiquement et dans
quelques domaines que se soit de "rentabilité ".

J’aime mieux ne pas parler de la pression psychologique que l’on fait porter
sur les enfants si jeunes…et sur les familles modestes qui le vivent de
moins en moins bien. Elles sont parfois désemparées…. Car pointer les
difficultés des enfants de ces familles, c’est leur dire tout simplement,
que leur enfant n’arrivera à rien de bon…Drôles de pratique au sein de "l’
école de la république" qui se veut être démocratique…..

Peu d’enseignants s’étonnent de ces énormes dérives normatives de super
sélection…. Ils appliquent les directives du chef avec grande application…
Il est grand temps de repenser une autre école pour que les enfants puissent
s’épanouir largement… Des pistes existent : les pratiques anti-autoritaires,
autogestionnaires, anti-ségrégatives, non-sélectives.

Non savons que l’école fait partie intégrante de deux super structures à
anéantir l’État et capitalisme… Alors qu’attendons-nous ? Certains
enseignants l’espèrent de tout cœur et ne demandent qu’à s’associer à d’
autres pour mettre à mal tout ce système éducatif qui pressurise tant nos
enfants, les sélectionne à tout va...

Basta, pour une autre école, révolution sociale et économique !

Bakou

 

... Cool ...

 

 


Commenter cet article

llh 25/04/2006 15:52

moi j'ai peur pour les étrangers...

Nous ... 25/04/2006 22:30

Envie de repondre ...Etrangers de qui ? Des etrangers français au peuple terrien ?

Le Troll 09/12/2005 20:09

Salut Electron,

Il ya un rapport sur l'école qui dit que l'on va demander au parents des élèves en difficultés de s'obliger à parler français chez eux.
Ce qui sous-entend que les élèves en difficulté ne serait pas français.
les évaluations commenceront dés la maternelle, on y fera délà une sélection, tout cela ,sous le couvert d'aider l'élève.
Je referais un article la dessus.

Merci de tes messages, Le Troll.

Assos Loi 19o1 YA BASTA 09/12/2005 22:04

 

Norman Jacob 09/12/2005 19:39

En France comme au kanada, l'école sert d'abord et avant tout à créer de la main-d'oeuvre servile et domestiquée. Ici au Québec, on nous sert une "réforme de l'éducation" après chaque élection... Sauf qu'elles ne changent jamais rien à part l'éternelle "réponse aux besoins des entreprises" ou améliorer "l'arrimage au marché du travail" et autres niaiseries du genre.

Pis merci de votre support,
NJ du Trouble

Assos Loi 19o1 YA BASTA 09/12/2005 22:02

You are welcome ....