Communiqué du CIRC

Publié le par Assos Loi 19o1 YA BASTA

                                           

 

En 1993, le CIRC (Collectif d'Information et de Recherche Cannabique) réactivait
« L‘Appel du 18 joint » lancé par Libération en 1976.
Depuis, tous les ans, le CIRC Paris Ile-de-France appelle à un rassemblement
pacifique sur les pelouses du parc de La Villette pour demander l’abrogation de
la loi de 1970 et la légalisation de la production, de la distribution et de
l’usage du Cannabis.

Cette année, nous fêterons le trentième anniversaire de l’Appel originel. Ce
sera l’occasion de dresser le bilan de trois décennies de prohibition, un échec
patent puisque le nombre de consommateurs n’a cessé d’augmenter malgré une
répression active, inutile et coûteuse et que le trafic a explosé.
Les enjeux de « L’appel du 18 joint » 2006 sont d’autant plus importants que la
loi de 1970, inapplicable, est remise en cause par l’infatigable Nicolas
Sarkozy qui milite pour une réforme punissant d’une amende de 1500 euros le
simple usage, assortie en cas de récidive de peines complémentaires comme la
saisie du portable... Au lieu d’être abrogée, la loi de 1970 risque d’être
revue sous un jour encore plus répressif par le gouvernement en place.

Alors que nous serons à quelques mois d’importantes échéances électorales, le
CIRC vous invite à réfléchir à ses côtés aux perspectives de sortie de la
prohibition du Cannabis lors d’un forum citoyen, les « Etats généraux du
Cannabis », qu’il organise dans la semaine précédant le dimanche 18 juin.

TRENTE ANS PLUS TARD…
ET TOUJOURS EN PETARD

Il y a trente ans, quelques agitateurs bien attentionnés lançaient par
l'intermédiaire de Libération " l'Appel du 18 joint ".
Cet Appel qui demandait " la dépénalisation totale du Cannabis, de son usage, sa
possession, sa culture (autoproduction) ou son introduction sur le territoire
français en quantité de consommation courante ", a été signé par une future
star de la politique, Bernard Kouchner, mais aussi par le futur président de la
Ligue des droits de l'homme Henry Leclerc…Et par des intellectuels et des
artistes : Gilles Deleuze, Philippe Sollers, Bernadette Laffont, Bertrand
Tavernier, Isabelle Huppert, Philippe Druillet…

En 1993, après avoir relu l'Appel de 1976 et constaté qu'il était toujours
d'actualité, le CIRC décidait de le relancer à sa manière lors de la " Première
journée international d'information sur le Cannabis ", qu'il organisait
conjointement avec les éditions du Lézard.
Depuis, tous les ans, le 18 juin à 18 heures, le CIRC Paris invite les amateurs
de petite fumette à se réunir sur les pelouses du parc de La Villette pour
partager des idées, des pétards et demander l'abrogation de la loi de 1970. À
l'initiative des CIRC en région, d'autres rassemblements ont lieu dans toute la
France.
Au nom du fumeux L.630 (il s'appelle aujourd'hui L 34 21-4) qui interdit " la
présentation sous un jour favorable ", les rassemblements organisés par les
CIRC, ont souvent été interdits, une interdiction bravée par les militants qui
furent régulièrement condamnés à des amendes.

En 2006, année du Cannabis, nous fêterons les trente ans de l'Appel du 18 joint,
le moment de dresser le bilan de trente ans de prohibition.
Associations, mouvements, individus, nous sommes tous concernés par la politique
des drogues. Or, après une éclaircie en 1999 avec la publication de l'opuscule "
Savoir plus - Risquer moins ", la droite, à peine arrivée au pouvoir, a sapé
tout le travail accompli par la Mildt en laissant aux sénateurs le loisir
d'écrire un rapport dont rien que le titre : " Drogue, l'autre cancer ",
annonce la couleur.
Nicolas Sarkozy remet régulièrement sur le tapis son projet de réforme de la loi
de 1970 qui prévoit des amendes de cinquième catégorie (1500 euros) à tout
usager pris le pétard à la main, et des peines complémentaires, saisie du
scooter ou du portable, pour les récidivistes.
Alors que la prohibition du Cannabis est un échec patent, que les consommateurs
se comptent par millions et que pour la plupart ils ont un usage récréatif, la
réforme proposée par le ministre de l'intérieur - la " tolérance zéro " pour le
cannabis - est tout aussi inadaptée et sera tout aussi inapplicable que la loi
de 1970.

Dans le cadre de ce trentième anniversaire de " l'Appel du 18 joint ", alors que
se profileront à l'horizon les élections présidentielles, que la politique de la
droite envers le Cannabis, mais aussi envers nombre de " sujets de société ",
est intolérable, le CIRC vous invite à participer ou à soutenir " les états
généraux du Cannabis ", une série d'évènements festifs, culturels, politiques…
qu'il compte organiser lors de la semaine précédant le dimanche 18 juin.

ASSOCIATIONS, MOUVEMENTS, INDIVIDUS, REJOIGNEZ ET SOUTENEZ LES ETATS GENERAUX DU
CANNABIS !

CIRC Paris, 391, rue des Pyrénées, 75020 Paris (adresse postale uniquement)
Réunions publiques chaque 1er vendredi du mois, au CICP, 21 ter rue Voltaire (M°
rue-des-boulets L9)
Emission " Y a d'la fumée dans le poste " un dimanche sur deux 18h30-20h30 sur
radio Libertaire 89,4
E-mail : circ75@circ-asso.net / Tél : 06 79 10 47 43
http://www.circ-asso.net/paris/
18 heure, 18 joint à La Villette !



Publié dans FRANCE

Commenter cet article