LIBAN ... OUT !!!

Publié le par E.L, etc ...

Israël kidnappe le Président du Parlement palestinien, avec la bénédiction de Bush et Chirac

L’armée israélienne a salué à sa manière, l’impunité qui lui a été renouvelée samedi soir à l’ONU par les Etats-Unis et la France, en enlevant, à son domicile de Ramallah (Cisjordanie occupée), le Président du Conseil législatif palestinien (parlement), Aziz Doweik.

La capture d’Aziz Doweik, 58 ans, professeur de géographie à l’Université Al Najah de Naplouse, élu en janvier dernier sur les listes du Hamas, s’ajoute à celle de dizaines de députés et ministres palestiniens, et plus généralement à celle des 10.000 Palestiniens détenus par l’occupant israélien. Aziz Doweik milite depuis longtemps contre l’occupation israélienne, ce qui lui avait valu, en 1992, d’être banni de son propre pays, et exilé ... au Liban. ( La suite ...)

 

LEttre à des israeliens ( par domminique eddé )

« Que vous a rapporté votre inflexibilité ? La terreur aux portes de vos maisons, un univers enfermé, hostile à toute différence : le contraire de la pensée juive universelle qui nous a tant donné »  ( La suite ... )

 

Quelles nouvelles du front?

9 soldats morts, ou peut-être 14, 10000 soldats massés à la frontière, 18000 mobilisés, deux brigades blindées, des milliers de sorties des bombardiers, des centaines de morts, des milliers de blessés, des centaines de milliers de déplacés, 100 roquettes, 80% de l'arsenal détruit, 200 roquettes le lendemain, pour des milliards de dollars de destructions, 7 kilomètres, puis 25 kilomètres, ou peut-être quelques kilomètres au-delà du Litani, 52 civils dont 34 enfants...

rendez-vous compte, les spectateurs du Hezbollah ne savent même pas ce qui se passe réellement sur le front....Rendez-vous compte: nous non plus.( LA SUITE ...)

 

BASTA !!! Messieurs de TF1... taisez-vous ou bien faites votre métier correctement

Beyrouth le 3 août 2006

Je dis TF1 parce que c’est sur TF 1 que j’ai entendu les infos, pour les autres, je n’en sais rien.

L’opération du commando israélien sur Baalbeck où 5 membres du Hezbollah ont été enlevés :

1 - La descente des parachutistes a eu lieu sur un hôpital : Dar el Hekmat.

2 - La glorieuse bataille de ces soldats d’élite a fait 17 morts, dont huit enfants.

3 - Les cinq personnes enlevées sont des civils ordinaires habitant une maison voisine. Deux d’entre eux, un père et son fils, s’appellent Nasrallah et n’ont aucun lien avec le chef du Hezbollah (Nasrallah est un patronyme répandu non seulement au Liban, mais au Proche-Orient, ex : Youssri Nasrallah, cinéaste égyptien chrétien (pardonne-moi ce distinguo mon ami Youssri, c’est pour la bonne cause) bien connu des milieux cinématographiques français). Il est probable qu’ils soient sympathisants, comme plus d’un million de personnes au Liban, mais il ne s’agit pas de combattants et encore moins de "cadres" du Hezbollah. Un homme de plus de 70 ans fait partie des cinq personnes enlevées.

4 - La voiture qui a quitté l’hôpital à toute vitesse et qui a été prise en chasse par les israéliens et filmée par eux, avait à son bord un homme et sa femme, enceinte de 8 mois, qui se trouvaient à l’hôpital. Une première roquette atteint l’arrière du véhicule. Les deux passagers sortent de la voiture en hurlant. L’hélicoptère fait demi-tour et envoie un second projectile. L’homme réussit à échapper, la femme, moins rapide, n’y parvient pas. Un peu plus tard, les gens du voisinage accourent et la trouvent, le ventre éclaté et le fœtus projeté hors d’elle.

Messieurs de TF 1, j’ai l’immense chagrin de vous faire part de la mort de Nesrine Salloum, enceinte de 8 mois, victime de l’héroïque mission d’un valeureux commando israélien sur un repaire de terroristes. Je réclame, pour elle, une minute de silence (ce sera toujours ça de gagné sur vos mensonges).

Vos envoyés spéciaux gagnent en un jour la moitié du salaire mensuel d’un enseignant universitaire à Beyrouth


Faites votre métier correctement ou TAISEZ-VOUS !

Roger Assaf ( Source altermonde le village )

 

L’avenir d’Israel en jeu, ( par Michel Warschawski )

«  Nous devons réduire les villages du sud en poussière [..] Je ne comprends pas pourquoi il y a encore de l’électricité là bas  »

Par ces mots, le Ministre israélien de la Justice [sic], et ancien leader du parti travailliste, Haïm Ramon, a résumé ses suggestions pour la poursuite de l’offensive militaire au Liban, après l’échec de l’invasion de Bint Jbail. Pour le haut commandement militaire israélien, soutenu dans le cabinet par le ministre travailliste Benjamin Ben Eliezer, la solution est d’occuper une partie du sud-Liban après avoir détruit tous les villages. Selon ce plan, Israël ’demandera’ par des dizaines de SMS à la population locale de partir avant la destruction des villages. Ceux qui décideront de rester, ou plus simplement, qui ne reçoivent pas ces SMS ‘humanitaires’, seront considérés comme terroristes. ( La suite )

 

Arrêtons le massacre...

 " Nous vivons dans un monde où la raison du plus fort prime et où la mauvaise foi règne. Pour arriver à toucher un public qui ne demande qu’à comprendre ce qui se passe au Proche-Orient, il faut surmonter les multiples pièges », constate un journaliste désabusé. Il faut pourtant essayer d’y voir clair.

Le chaos profond qui ensanglante la Palestine s’étend maintenant au Liban voisin, et fait aussi des victimes en Israël. C’est l’offensive israélienne contre Gaza qui a déclenché la nouvelle guerre au Liban ». (Tanya Reinhart, enseignante à l’université de Tel-Aviv).

Le Liban est bombardé, depuis trois semaines, et Gaza sous un déluge de feu depuis plus de deux mois en représailles à l’enlèvement de trois soldats israéliens, en armes, l’un par le Hamas palestinien, les deux autres par le Hezbollah libanais. Le gouvernement d’Israël qui retient dans ses prisons des milliers de civils palestiniens, a refusé l’échange, refusé la négociation, dans les deux cas. Et dans les deux cas donné carte blanche à son armée ( La suite )

 

 

Publié dans MOYEN ORIENT

Commenter cet article