La Ligue arabe accuse les Nations unies de passivité

Publié le par E.L

REUTERS : Mardi 8 août 2006 - 23:09

par Evelyn Leopold et Irwin Arieff

NEW YORK (Reuters) - La Ligue arabe a accusé les Nations unies de rester les bras croisés tandis que les semaines de combats entre le Hezbollah et Israël semaient "les germes de la haine et de l'extrémisme" au Proche-Orient.

"Le plus affligeant, c'est de voir le Conseil demeurer passif, paralysé, incapable de mettre fin au bain de sang qui atteint plus cruellement chaque jour le peuple libanais sans défense", a déclaré le ministre des Affaires étrangères du Qatar, le cheikh Hamed ben Yassem ben Djabr al Thani.

Une délégation de la Ligue arabe a pris la parole devant le Conseil de sécurité de l'Onu pour exiger le retrait immédiat des soldats israéliens du Sud-Liban dans le cadre de la résolution actuellement à l'étude.

"Ce qui se passe va semer les germes de la haine et de l'extrémisme dans la région et donner raison à ceux qui ont l'impression que la communauté internationale prend parti et manque d'équité dans ce conflit", a déclaré Al Thani devant les 15 membres du Conseil, qui a évoqué "un danger de guerre civile au Liban".

La France et les Etats-Unis se sont efforcés mardi de modifier ce projet de résolution et la présentation du texte devant les membres du Conseil a été remise à plus tard. ( Ben voyons ...)

"Avant la disparition de plus de 900 vies humaines, nous vous demandé un cessez-le-feu immédiat. Avant que plus de 3.000 civils ne soient blessés, nous vous avons demandé un cessez-le-feu immédiat", a rappelé pour sa part Tarek Mitri, ministre par intérim des Affaires étrangères du Liban.

Le gouvernement de Beyrouth, mécontent du projet de résolution franco-américain, a réclamé l'ajout d'un amendement exigeant le retrait immédiat des 10.000 soldats israéliens déployés sur son territoire. Réunis lundi à Beyrouth, les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe lui ont apporté leur soutien.

La délégation, conduite par Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue, a présenté mardi après-midi ses arguments au Conseil.

Aucun vote n'est attendu avant jeudi sur cette résolution. ( On parie que même jeudi ben NADA ? )

DEUXIEME RESOLUTION

La version finale du texte de l'Onu inclura probablement le déploiement de 15.000 soldats libanais dans le sud du Liban comme l'a proposé lundi Beyrouth, a précisé le porte-parole du département d'Etat américain Sean McCormack.

Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a jugé l'initiative "intéressante".( Et mon cul ? C'est du poulet ?)

La question de l'envoi d'une force internationale était aussi à l'étude, afin de soutenir l'armée libanaise que les Etats-Unis jugent trop faible pour arriver, seule, à maîtriser le Hezbollah.( Ben voyons ... C'est juste le hez qui est en cause ...Ca devient vraiment grave ... )

"Actuellement, cette entité n'est pas assez solide pour arriver, à elle seule, à exercer un contrôle total de la partie sud du Liban. C'est pourquoi il faut une force internationale", a expliqué McCormack.

Le projet de résolution actuellement à l'étude appelle à une "cessation des hostilités" et établit les conditions d'un accord politique. Une deuxième résolution est prévue pour autoriser le déploiement d'une force de stabilisation après l'arrêt des combats.( Et pendant ce temps là ...)

"L'important, c'est qu'une fois que la résolution qui appelle à la cessation des hostilités aura été adoptée, on pourra passer à une seconde résolution, celle qui exige le déploiement d'une force internationale et le retrait des forces israéliennes", a déclaré le Premier ministre britannique Blair, sur Sky News.

Paris et Washington se penchent également sur une réclamation du Liban en faveur de la mise sous tutelle de l'Onu des fermes de Chebaa, une zone de 25 km2 occupée par l'Etat juif depuis 1967. Beyrouth, qui revendique ce secteur, a demandé qu'une force de maintien de la paix y soit envoyée.

Des diplomates informés des négociations se disent pessimistes sur la probabilité d'un tel déploiement ( Et bien, nous pensons cela aussi et même un peu plus ... Etonnant quand même qu'il est fallu que ce soit la Ligue Arabe qui tappe du poing sur la table pour commencer à avoir des reactions ... Bravo l' Europe ...)

 Cool

Publié dans MOYEN ORIENT

Commenter cet article