UAI : Pluton a perdu son titre de " Planète " ?

Publié le par Spliff

Qu'est-ce qu'une planète ? Depuis des années, les débats vont bon train. La question est sur le point d'être résolue avec la proposition de texte établie par le Planet Definition Committee (PDC), composé de sept membres chargés de rédiger une nouvelle définition officielle

Citation:

1 - Une planète est un corps céleste qui (a) possède suffisamment de masse pour que sa propre force de gravitation surmonte les forces rigides de corps de sorte qu'il assume une forme hydrostatique d'équilibre (presque ronde) (1), et (b) est en orbite autour d'une étoile, et n'est ni une étoile ni un satellite d'une planète (2).

2 - Nous distinguons les huit planètes classiques découvertes avant 1900, qui se déplacent dans des orbites presque circulaires près du plan de l'écliptique, et d'autres objets planétaires en orbite autour du Soleil. Tous ces autres objets sont plus petits que Mercure. Nous reconnaissons que Cérès est une planète par la définition scientifique ci-dessus. Pour des raisons historiques, on peut choisir de distinguer Cérès des planètes classiques en se référant à elle comme "planète naine"(3).

3 - Nous reconnaissons Pluton comme une planète par la définition scientifique ci-dessus, de même qu'un ou plusieurs grands objets Trans-Neptuniens récemment découverts. Contrairement aux planètes classiques, ces objets ont habituellement des orbites fortement inclinées avec de grandes excentricités et des périodes orbitales supérieures à 200 ans. Nous désignons cette catégorie d'objets planétaires, dont Pluton est le prototype, comme nouvelle classe que nous appelons des "plutons".

4 - Tous les objets non-planète satellisant le Soleil seront désignés collectivement comme des "Petits Corps du Système Solaire" (Small Solar System Bodies). (4)

(1) Ceci s'applique généralement aux objets avec une masse supérieure à 5 x 10^20 kilogrammes et de diamètre supérieur à 800 kilomètres. Un traitement de l'IAU sera établi pour évaluer les planètes candidates proches de cette limite.

(2) Pour deux objets ou plus comportant un système multiple d'objets, l'objet primaire est désigné comme planète s'il satisfait indépendamment aux conditions ci-dessus. Un objet secondaire remplissant ces conditions est également désigné comme planète si le barycentre du système réside en dehors du primaire. Les objets secondaires ne remplissant pas ces critères sont des "satellites". Sous cette définition, le compagnon Charon de Pluton est une planète, faisant de Pluton-Charon une double planète.

(3) Si Pallas, Vesta, et/ou Hygeia s'avèrent être en équilibre hydrostatique, elles sont également des planètes, et peuvent être désignées sous le nom de "planètes naines".

(4) Cette classe inclut actuellement la plupart des astéroïdes du Système solaire, les objets proches de la Terre (NEOs), les astéroïdes troyens de Mars, de Jupiter et de Neptune, la plupart des Centaures, la plupart des objets Trans-Neptuniens (TNOs), et les comètes. Dans la nouvelle nomenclature le concept de "planète mineure" n'est pas employé.


Le Système Solaire à 12 planètes

Si la définition est approuvée par les astronomes participants du 14 au 25 Août 2006 à l'Assemblée Générale de l'IAU à Prague, lors du vote qui se déroulera le 24 Août, notre Système solaire comprendra donc 12 planètes, avec plus à venir:
- huit planètes classiques qui dominent le Système: Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune
- trois planètes dans une nouvelle et croissante catégorie de "plutons" (des objets comme Pluton): Pluton et Charon (une double planète) et 2003 UB313 (La dénomination de 2003 UB313 est provisoire tant qu'un nom définitif n'a pas encore été assigné pour cet objet).
- et Cérès.

Pluton reste une planète et est le prototype pour la nouvelle catégorie de "plutons".

Source: Gilbert Javaux - PGJ Astronomie

Illustration: The International Astronomical Union/Martin Kornmesser

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article