Interdit de donner la recette séculaire d’un extrait d’ortie, appelé purin !

Publié le par E.L, etc ...

Rapporté par : 

Les plantes d'autrefois... interdites !!!   où JAVAFRED nous a commencer une p'tite liste de quelques produits fabriqués Maison que vous pouvez agrandir ...

Ceci dit, c'est quoi ce nouveau délire ? .... Hummmm ...Aller, je vais etre une nouvelle fois désobeissant ...

" L’interdiction de fournir, par quelque moyen que ce soit, les recettes pour confectionner des produits naturels non-homologués, le simple fait d’en parler, avait beau être assortie d’une peine 2 ans de prison et 75000 euros d’amende " ... Voir l'article de Loi  ...

( Traduction par un juriste :

Le texte n’est pas un décret mais la loi d’orientation agricole du 5 janvier 2006, article 70 (en vigueur au 1er juillet 2006). Pour une lecture plus facile, consulter directement le code rural sur Légifrance, articles L253-1, L253-3, L253-7 et L253-17.

En gros, il est interdit de vendre, de détenir et d’utiliser des produits phytopharamceutiques s’ils n’ont pas été homologués par l’AFSSA. Il est aussi interdit d’en faire de la publicité ou d’en "recommander l’utilisation", le tout sous peine de prison et d’amende.

Produit phytopharmaceutique = toute préparation contenant une ou plusieurs substances actives (...) et destinée à avoir une action sur les végétaux.

Conséquence : le purin d’ortie peut effectivement rentrer dans cette définition très large (pas l’eau chaude, ce n’est pas une "préparation" !)

Donc, si je vous dis, pardonn,  je vous fait lire cette  phrases

_   De simples feuilles de fougère éloignent les chenilles des choux...

Et bé voila ... J'ai gagné la bouteille de gateaux secs avec sa tringle à rideaux et son jambon beurre !!!

Et puis, nous avons reçu cela :

il est donc bien désormais interdit de faire référence et de transmettre des savoirs et traditions populaires séculaires qui sont pourtant un inaliénable bien commun ! ( de Altermonde )

Et cela :

« En clair, faute de leur homologation, il est dorénavant interdit, sans tomber sous le coup de la loi, d’exposer les propriétés des produits phytosanitaires naturels, comme par exemple le purin d’ortie utilise depuis plus de deux siècles ». commente Pascal Farcy d’Echo-nature. ( du MDRGF )

Et c'est parti !!! :

Qu’on se le dise, il est donc bien désormais interdit de faire référence et de transmettre des savoirs et traditions populaires séculaires qui sont pourtant un inaliénable bien commun ! Voilà pourquoi l’Association des Amis de l’ortie souhaite interpeller les pouvoirs publics et sollicite pour cela le soutien des médias concerné par une telle confiscation de nos libertés fondamentales. Comment un décret pourrait-il amputer les citoyens d’un pays de leur mémoire collective ? En vertu de quel principe un décret prive-t-il le citoyen de ses droits démocratiques les plus élémentaires, à savoir celui d’expression, gravement menacé ici, mais aussi celui du choix de cultiver son jardin comme il l’entend ? ( de Tela Botanica Association )


NO COMMENT ...   Cool ...

Commenter cet article

GmK 18/09/2006 19:17

àl'heure actuelle, on "déconseille" fortementla teintur-mère de millepertuis... Ca -parait-il- interfererait avec d'autres médicaments tels pilules contraceptives et antibiotiques. Et pi accessoirement c'est un antidépresseur naturel plus efficace que le prozac...

E.L, etc ... 19/09/2006 14:13

A que merci ... ;) ...