Collectif Alter

Publié le par Crazy4

 

   Collectifs unitaires : ABANDONNER les orgas et CREER une force nouvelle
17 commentaire(s)
 sur  http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=38479

 

A propos de la representation electoral , nous vous avons gardés quelques echanges sur une liste de dif.

 http://info.rezocitoyen.org/listes/info/aug2007-forum ( completement d'accord avec vous Mister Soltic )

Instructif :

Réponse à Clémentine, et avis à tous,

  La leçon à tirer, maintenant que nous savons que les blocages persisitent, y compris à la réunion des sensibilités à  8h30 ce Jeudi matin à deux jours de la réunion nationale des Collectifs, c'est que chacun abandonne l'appareil de son organisation pour constituer des collectifs sans représentant d'appareil. Et ce qui nous mettra à égalité avec les non-encartés.
Autrement, nous terminerons fracassés contre ces multiples fronts du passé.

Je dois, nous devons, constater, que les orgas sont tout sauf révolutionnaires, elles sont rétives à tout changement. D'ailleurs il n'y a rien, dans les 125 propositions, qui apparaisse sur une quelconque réforme démocratique concernantle fonctionnement des partis qui, tels qu'ils sont, ne veulent rien d'autre qu'une bonne affaire pour réhabiliter leur image, mais qui enterrent, en ce moment, et enseveliront à coup sûr le projet anti-libéral du fait de leurs intérêts de subsistance à tout prix. Par leur idée d'intégrer les institutions, tels qu'ils sont, ils lamineront toute idée réelle de VI° République.

Je vous appelle, tous, à faire le deuil de vos appartenances. Sans ce deuil tout continuera comme avant, rien ne changera.
La constitution d'une nouvelle force, c'est maintenant ou jamais. Et nous devons être prêts pour ces élections de 2007.

Décidons ensemble ce Week-End que les représentants d'orgas ne représentent plus RIEN sauf eux, et que, lors de ce 9-10 décembre, ce soient les délégués qui déclarent la création de cette force,  avec un nouveau calendrier, représentant à nouveau les candidats à la candidature dont le choix sera ouvert au vote des citoyens, puisque il faut le constater, notre procédure de compromis de "double consensus" ne fonctionne pas.
C'est la seule issue pour l'unité, l'unité par les bases et pour changer le système.

François Soltic (Paris 19°)

Et pour cause en lisant ce premier mel :

Candidature anti-libérale : l’unité sinon rien

Les collectifs pour des candidatures unitaires sont en train de se prononcer partout en France sur le choix de la candidature. De nombreux collectifs vont s’exprimer ce soir et demain. Samedi et dimanche, nous avons rendez-vous pour tirer les leçons de ce qu’expriment les collectifs, les militants et pour vérifier l’adhésion des différentes sensibilités de notre rassemblement.

Dans ce contexte, Marie George vient de nous faire parvenir une lettre dans laquelle elle expose les dispositions de sa campagne, quels seraient ses porte-parole, son directeur de campagne, etc. Je suis stupéfaite de cette démarche. Le choix de la candidature de la secrétaire nationale du PCF ne semble pas faire consensus dans les collectifs qui se sont déjà exprimés. Il ne fait pas davantage consensus parmi les sensibilités politiques qui, en dehors du PCF, constitue notre rassemblement. Toutes ont fait savoir qu’elles ne se reconnaissaient pas dans la candidature du porte parole de l’une des dites sensibilités, fut-ce la plus importante. Ce n’est pas de l’exclusive contre le Parti communiste. C’est une réalité politique : peut-on exiger qu’un militant des Verts, de la LCR ou de PRS fasse campagne en faveur de celle qui incarne aux yeux de tous le PCF ?
La candidature de Marie-George ne recueille donc pas de double consensus. Or je tiens À cette règle décidée collectivement dès le départ. Si la simple règle majoritaire avait été retenue, il n’y aurait pas de débat, et ce depuis longtemps : tout le monde sait que le PCF est de loin la plus grosse organisation et est donc en mesure d’imposer son choix. La règle du double consensus permet à la fois de tenir compte de la place des communistes et de permettre à toutes les sensibilités de faire entendre leur choix. J’espère que le calme va revenir et que tout le monde saura entendre que dans le rapport de force, rien de bon ne peut sortir. Nous pouvons casser la baraque, si nous sommes unis, avec toutes nos sensibilités

Clémentine Autain.


La suite des reactions ? ...Voili voila ...

 

bon je sais pas si des copains du PC participent à ce forum, mais j'aimerais bien avoir leur réaction sur le dernier courrier de MGB;
pour me situer, j'ai signé d'emblée la fameuse pétition et je le justifie car cela saute aux yeux que la candidate MGB ne peut être la candidate unitaire, le nier c'est être menteur, mais pour avancer ça maintenant encore fallait-il le signaler avant, comme certains l'ont fait; c'était le sens de ma signature.
Avec le recul, je dis aujourd'hui non moins franchement que les mots utilisés étaient maladroits et que demander le retrait de la candidature à la candidature (de qui que ce soit)c'est quand même pas terrible, mais bon j'ai aussi entendu tous azimuts des trucs pas bien et puis et puis...
Comme "c'est celui qui dit qui y est"...; je remet donc finalement les pieds sur terre, et constate que les collectifs locaux bossent honorablement tout se passe bien...
Et vlan je lis MGB, du moins je commence à lire; mais non on rêve pas, on y est!
c'est pas les militants qui déconnent: c'est les directions!
1) MGB EST ELECTORALISTE
2) OB est en non sens perpétuel; IL A UN COMPORTEMENT SECTAIRE ET INIQUE envers les salariés de ce pays.
Pour moi aussi, il est de plus en plus clair qu'on doit dépasser tout ça!
M...., NOS VIES VALENT PLUS QUE LEURS CONFLITS!

            Bon vent antilibéral unitaire à toutes et tous!

 

Personnellement je pense que la position du PC est une erreur, et d'abord pour lui-même, mais il a le droit de faire cette démarche jusqu'au bout c'est à dire jusqu'à Dimanche, respectons celà . A lui d'en assumer les retombées négatives. A nous de rester clairs, ouverts et constructifs.
D'ailleurs nous avons tous fait des erreurs, pas le temps de développer ce soir ..
Mais en résumé il n'y a que trois candidats sérieux électoralement:


Buffet, Bové, Besancenot. Cherchons l'erreur ...


Jusqu'à Dimanche, la direction du PC et une majorité de ses adhérents ne voudront pas croire qu'il y a blocage. La recherche d'un consensus passe par une identification des points de blocage, nous y sommes, restons sereins et essayons de comprendre les positions adverses.  Il n'y a pas que de mauvais arguments dans la position du PC, loin s'en faut. Y compris du point de vue de la direction du PC. La secrétaire d'un Parti de plus de 100 000 adhérents ne peut pas s'effacer ( en théorie, réponse dimanche ) devant une élue locale sympathisante de son Parti, ce serait donner la priorité à la partie contre le tout. C'est l'inverse d'une démarche politique.

A contrario José Bové est un tout , atypique, original, "un tout un peu individuel" mais qui ne représente pas que lui même....

Ce n'est qu'un début continuons le débat :-)

 

Vous aussi, participez aux débats ... Et oui, pourquoi pas apres tout ?

 http://info.rezocitoyen.org/listes/info/aug2007-forum  Cool 

Ce que nous en pensons ?

 

Que ce candidat soit comme un Sous Commandanté Marcos ... Comprenez que quel que soit le candidat nominatif, celui ci est vous ou vous ou encore vous . Sans visage ...

 

Un candidat charismatique et rassembleur pour ceuzes qui ne comprendraient pas notre phrase precedente ?  ====> Bové José avec un passe montagne .

 

Pourquoi l'imposition d'un Candidat ? Qui nous empeche de se presenter à cette éléction en tant que collectif non representé par un personnage ? Qui ? et Pourquoi ?

 

Nous suivons les débats avec un sacré temps de retard par manque de moyens de communication . Puisque un parti est present dans ce collectif, pourquoi celui ci n'a pas mit à la disposition de ce collectif tous ses moyens de communication existant ?

Qui est responsable de cet état de fait ? C'est du n'importe quoi ... Trop d'intérets partisans dans ce bordel ambiant .

 

Apres discution au sein de notre propre collectif non reconnue ( et pour cause... ) nous avons décidé d'abandonner cette idée d'une representation d'un mouvement par 1 personne et depuis tres longtemps. Pourquoi ne pas avoir refléchi plus tôt à cette representation éléctorale ? Pourquoi là, ne pas avoir inventé une nouvelle representation éléctorale ?

 

Nous sommes en train de voir en live le sabordage d'un mouvement collectif sans representation nominative par un être humain qui dérangeait toute la classe politique française, voir européenne ... C'était une premiere ... Dommage que cela s'arrete là .

 

Nous avons remarqué aussi que depuis quelques semaines, aucune discution sur les propositions de ce mouvement ... Pourquoi ? Alors que beaucoup de points sont encore plus qu'a discuter...

 

Nous pensons que la majorité de ce mouvement n'est pas encore pres à faire le grand saut en oubliant totalement l'individualisme dominant d'un certain vouloir de " Pouvoir " ... Vraiment dommage ... Et nous allons en subir des concequences dépassant largement la mainmise actuel d'un gouvernement sécuritaire liberal suicidaire .

 

Qui plus est, nous ne comprenons toujours pas la focalisation de ce mouvement sur la representation de celui ci aux presidentielles . Il nous semble dans l'état actuel qu'il serait beaucoup plus important d'etre repéresentatif aux niveau des éléctions législatives .

 

Voila. Il est tres rare comme vous l'aurez remarqué que nous prenions une position définitive sur quoi que ce soit, vous laissant seul juge de votre sens critique, mais pour ce cas ( Et oui ), nous pensions que quelque chose de profond pouvait radicalement faire changer la perception de notre société ... Tout ce bordel nous démontre le contraire ... Dommage ...

 Cordialement votre

Crazy4, E.L etc , Sous commandanté Tazz , etc ... Cool 

 

Publié dans FRANCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Phil 10/12/2006 16:59

Cet article aussi est representatif de ce que pas mal de monde autour de moi pense:
Toujours sur Bella d'ailleurs ... :) ...
dimanche 10 décembre 2006 (04h13) : faire de la politique autrement

ce que bcp de militants habitués aux reunions ou autres manifs n’ont pas compris, c’est que la présence physique sur un lieu donné n’ est plus un critère d’ évaluation de l’ influence d’ une pensée en action.
Il y a une grande majorité de citoyens qui n’ ont pas de temps à perdre en discussions stériles ou de mauvais orateurs chronophages cherchent uniquement à monopoliser le temps de parole comme si c’ était une façon de montrer son pouvoir, en jouissant d’ être entendu par le plus grand nombre (à défaut d’ être compris souvent).
Oui, on peut faire de la politique autrement, les moyens ne manquent pas de s’ informer , de se construire, de partager virtuellement.
Il y a une grande majorité de citoyens qui ne peuvent pas ouvrir leur gueule car ils mettraient ainsi en jeu leur survie. Mais ils n’ en pensent pas moins, même si, avec mépris parfois, ils ont été (dis) qualifiés de majorité silencieuse.
On peut faire un mauvais procés à R Guediguian sur son statut d’ "intellectuel", il n’ empêche que dans Marius et Jeanette, non seulement il décortique superbement et finement les relations humaines, mais il montre aussi comment on peut en arriver à voter pour le FN (et Darroussin est magnifique, dans ce rôle !!!)
Ca devrait faire reflechir tous ceux et celles qui croient encore au rapport de force en politique. D’autres parmi lesquels un dénommé Jospin, partisan de cette philosophie mortifère, l’ a appis à ses dépens.
Oui, il faut faire de la politique autrement, et ne surtout pas ramener l’ identité d’ un individu à ses croyances politiques, religieuses ou philosophiques, car tout le monde peut changer en travaillant sur soi-même.
Alors, se désoler que les citoyens soient moins présents sur le terrain que dans les urnes, c’est une façon d’ exprimer sa peur, son manque de conviction dans ses propres idées.
Les jeunes notamment, comme l’ exprimait un militant de Greenpeace, lors d’ une conférence, se mobilisent sur du fun : par exemple se déguiser en pompier et faire croire en arrêtant les bagnoles qu’ une centrale vient de péter ou bien faucher un champ d’ OGM, un certain José a même fait de la taule.
Avec la Toile, les portables, la wifi, tout va tres vite, comme le montre le piratage par Libé de l’ annonce de la candidature du candidat de l’ UMP.
Et on ne reviendra pas en arriere, déjà Jerry Rubin et les Yippies dans les années 70 aux States, allaient de ville en ville pour présenter leur candidat à la Pestilentielle, c’était un énorme cochon de 200kgs.
A un de leurs procés, ils sont arrivés tous habillés en Georges Washington, en costume de soldat luttant pour l’ indépendance....
Alors, oui, le rapport de force est à jeter aux poubelles de l’ Histoire, depuis 40 ans, on voit les dégats qu’ il a causé, il n’ y a rien de plus urgent que d’ ERADIQUER LA MISERE SUR LA TERRE, toute mesure qui va dans ce sens, est bonne que ce soit la decroissance de la consommation et donc de la production du Nord AU PROFIT des pays du Sud.
Mais j’ oubliai, ce sont les Fetes qui approchent....les fêtes de quoi, on se le demande toujours, sauf que le 21 décembre c’est le solstice d’ Hiver, le moment où la sève recommence à monter dans les branches des arbres pour éclater en milliers de couleurs au printemps.
Et si, on faisait comme elle, cette année, patiemment, en laissant les politiciens professionnels gloser sur leurs impuissances.
Le 21 décembre, prenez un arbre dans vos bras, citoyens, tel Eric Satie quand il rentrait à pied chez lui, à Argenteuil.
Sam Telam

De : sam telamdimanche 10 décembre 2006

Assos Loi 19o1 YA BASTA 10/12/2006 17:31

A propos de Rubens ...

http://intersiderale.collectifs.net/article.php3?id_article=150
 

Crazy4 10/12/2006 16:44

Trouvé sur Bellaciao en concordance avec cet article :
"
Olivier Besancenot et Marie-George Buffet doivent se retirer au profit d’un autre candidat.
Pour une assemblée unique du refus
Par Robert GUEDIGUIAN cinéaste
Pour la première fois de ma vie, je ne voterai pas communiste... Ni pour le Parti communiste, ni pour la Ligue communiste. Tous les arguments, les bons et les mauvais ont été développés ces jours-ci. N’en ajoutons pas. Soyons tranchants.
Les collectifs du non, seuls, ne sont rien. Le Parti communiste, seul, n’est plus rien. La Ligue, seule, ne sera plus rien demain.
Ces trois forces-là réunies, auxquelles s’ajouteraient, à l’évidence, les écologistes persuadés que la gauche et la droite n’ont pas, par essence, le même rapport à l’intérêt général (genre Noël Mamère), et les socialistes qui, pour citer Jaurès, comprennent le réel, sans oublier leur idéal (genre Jean-Luc Mélenchon), formeraient la représentation politique de tout le mouvement social qui dit non.
Non à l’expulsion des enfants sans papiers, non aux contrats précaires, non à la liquidation du statut d’intermittent du spectacle, non à la Constitution européenne (dans la version proposée jusqu’alors)...
Je continue à croire que ce mouvement d’opposition constitue le quart de la population française. Pardonnez-moi ce chiffre mais dans cette période électorale et « sondagière », il faut en passer par là pour se faire entendre.
Ce peuple est uni grâce à une culture du refus du réel tel qu’il est, autrement dit une culture de l’engagement permanent et grâce à une volonté de partager les richesses.
Entre parenthèses, il est sûr que le Smic demain à 1 500 euros brut ne changerait pas d’un iota les lignes générales de l’économie française. Il s’agit de morale et pas de rationalité économique. Encore que, la consommation augmenterait... et ainsi de suite.
Pour cette assemblée du refus et du partage, il ne s’agit pas de prendre le pouvoir, il s’agit de prendre du pouvoir, du poids. Il s’agit de peser dans le rapport des forces que le pouvoir sera contraint, comme de toute éternité, de gérer.
La Ligue et le Parti ont un capital qui fond à vue d’oeil.
Ils vont à la faillite depuis longtemps. Combien de temps leur faudra-t-il pour comprendre qu’ils doivent se retirer, se déclarer eux-mêmes faillis, pour pouvoir conserver leurs actifs, c’est-à-dire pour que leur histoire, leur tradition se perpétuent dans une forme nouvelle.
Je sais que, sans les forces de ces deux partis, les collectifs du non n’auraient pas existé. Mais, sous leurs bannières, ils n’auraient pas existé non plus. C’est un paradoxe qu’il faut avoir le courage et l’intelligence de dépasser sous peine de mort annoncée de toute la gauche.
Olivier Besancenot et Marie-George Buffet doivent se retirer au profit de n’importe quel autre candidat... On pourrait aller jusqu’à imaginer que le (la) candidat(e) choisi(e) soit en permanence accompagné(e) d’un autre prétendant non retenu... Pourquoi pas ?
C’est le seul moyen de poursuivre le processus de réinvention d’une gauche radicale. C’est aussi le seul moyen pour que ces deux partis survivent. "
http://www.liberation.fr/rebonds/22...

De : Hubertsamedi 9 décembre 2006

Assos Loi 19o1 YA BASTA 10/12/2006 16:48

 
Pour rappel et à remettre au gout du jour...
http://www.blog-art.com/polemixetlavoixoff/audio_divers/2006/02/15/creer_cest_resister_resister_cest_creer.html