Infos du Monde ... De l' Allocation Universelle

Publié le par Des Electrons Libres

 

De Civitas et completement en accord avec EL Sinsé :

 

Mon point de vue sur l’Allocation Universelle :

Je suis né sur cette Planète parmi des millions de milliards de représentants de toutes les espèces qu’abrite cette merveilleuse et unique planète.
Je suis son fils ! J’ai été désiré par cette Planète ! Je suis là ! Cette Planète en me désirant, acceptait d’assumer de pourvoir à tous mes besoins. Si elle n’en avait pas été capable, ni vous ni moi ne serions ici pour en débattre.

C’est donc notre droit d’être ici et maintenant. Nul ne peut nous reprocher d’exiger, sur Terre, le minimum pour vivre !
Le capitalisme et le libéralisme sont des abérrations de la nature ! De notre nature, celle qui fait de nous des hommes et qui nous place à ce titre comme responsables des lieux. Forts de notre droit à l’hébergement terrestre, il est naturellement de notre devoir d’agir pour que la Planète pourvoie à jamais à l’hébergement de TOUS ses habitants actuels et futurs.
Ma démarche de vivre avec peu découle de ce principe.
Mais mon exigence d’obtenir ce PEU est d’autant plus ferme !!
Le capitalisme, le libéralisme m’empêche de cueillir, de chasser, d’élever ou de prélever mon dû selon les règles établie par la Nature !
La Nature ne combat pas contre elle même ! Elle s’adapte TOUJOURS dans la multiplicité, la luxuriance et la beauté !

Le capitalisme et le libéralisme sont des abérrations de la Nature ! Il n’y a pas de "loi du plus fort" dans la Nature !

L’Allocation Universelle que j’exige est l’adaptation naturelle du principe du bien commun à celui du profit.
Si tu m’empêches de cueillir, de nomader, de chasser et d’errer, alors tu DOIS me nourrir ! Sinon tu meurs !

La rançon au capital que j’exige sous forme d’Allocation Universelle est l’assurance-vie naturelle de l’actionnaire ! S’il ne me paie pas, je transforme son monde en chaos social, je le vole pour survivre, il construit des murs, je les franchis, il s’arme, moi aussi, il tire, je tire avant ! Il me tue ? Mes fils tueront les siens !

Cette rançon actuelle n’est pas adaptée aux prix des denrées que le capital m’impose, je survis à peine et ne me sens pas libre (voire à peine capable) d’exister sur cette planète, dans ce modèle économique actuel, avec seulement ce revenu (420€).

Civitas

Et dire que je n'ai même plus droit en France à cette allocation ... Mais jusqu'ici rien d'extraordinaire ...

EL Sinsé

Commenter cet article