Infos du Monde ... De Sabotages ?

Publié le par des Electrons Libres

 

 MURMURES DES SANS VOIX, ECLATS DE VOIES...Y A BON SABOTAGES ! ? !

 Le crétinisme ambiant, la collusion ostentatoire syndicats/gouvernement/merdef/jaunes, mouvements d'extrême Droite ne fait plus aucun doute.


"HARO SUR LA GREVE"

Nous apprenions au J.T régional FR3 du 21/11/2oo7 l'initiative de sabotages sur les lignes ferroviaires ayant occasionné quelques retards dans le trafic des TGV,

Quelle horreur s'exclame-t-on ici et là !

Mais la désinformation, les trahisons, les remises en cause systématiques des conditions contractuelles, les reniements collaborationnistes des prétendus représentants des intérêts des prolos des voies, quant à eux ne sont jamais considérés autrement que comme "des actes responsables et citoyens" .

Les actes de rébellion aujourd'hui sont considérés comme terroristes, comme sous l'occupation ou le régime de Vichy...

Au moment du "rachat moral" qui suivit la "Libération", ces actes furent redéfinis en ACTES DE RÉSISTANCE....Soudainement d'ailleurs, dès la Libération, il y eut un nombre incroyable de "résistants" dans ce pays...

LES RÉSISTANTS PASSENT A L'ACTE, ils ne font pas dérailler les trains, pas de bombinette, pas d'atteinte aux personnes, pas de violence mais des immobilisations techniques apparemment bien maîtrisées...

Et voici déjà fleurir aux J.T les appels à la délation, les menaces les plus extravagantes contre les auteurs contre lesquels sont lancées de gigantesques traques...Le peloton d'exécution ? La gégène ? la torture ? les camps ! ? les perquisitions, l'arbitraire, les gardes à vue...
Il en est plus d'un qui ne manqueront pas de s'inquiéter de ces dispositions pour avoir soutenu la radicalisation du conflit dans la critique des mascarades réactionnaires destinées à canaliser le mécontentement généralisé vers de fausses revendications conservatrices inspirées des principes avancés par machiavel :
-" Faire dire à l'esclave JE VEUX, plutôt qu'avoir à lui dire TU DOIS, voici l'art de gouverner" (In : le Prince).

Il y a dans ces "sabotages" plusieurs observations à formuler au delà des sympathies que nous pourrions avoir pour ce qui se présente comme un forme d'action directe...

Tout d'abord, la précision géométrique et le timing de l'action /La date/ les positions bafouilleuses des syndicalistes/: Provocation? collusion de prolos "inorganiséEs" organisée? "Terrorisme d'ETAT/SNCF/SYNDICATS/"?
Action à bien des égards exemplaire -au delà du symbolique- démontrant que tout est possible techniquement, y compris l'agitation ludique par le doute...

Nous y reviendrons, vous aussi sans doute...


Et il est bien donné à penser que la réalité de ces actions ne sortira probablement pas toute lumineuse du "puits des média" mais plutôt de la critique et de l'analyse...et de quelques positionnements individuels....

L'instrumentalisation prévisible qui en sera faite


L' instrumentalisation prévisible qui en sera faite ne manquera pas de contribuer à l'orchestration voulue de la confusion, et il n'est pas sot de  supposer que les bénéficiaires directs d'une telle action pourraient en être les commanditaires (dans  certains cas de figure) eux même...ou bien exactement le contraire mais "politiquement récupéré" dans la réduction en spectacle  d'actions visiblement concertées mais pas forcément "institutionnelles"et peut-être plutôt autrement joyeuses...

Les dernières info dont nous disposons (JT de 20h) mettent paradoxalement en avant un "travail d'amateurs" quasi dépourvu de grands effets ou dégâts et "l'exemplarité destructrice unanimement jugée comme inacceptable de l'outil de travail"....

Il fallait aussi tanguer sur les jeux du déni: -" C'est pas des cheminots...", -"C'est pas des syndicalistes...", _" C'est des irresponsables..." , -"C'est des provocateurs...", -"...CE SONT DES TERRORISTES JUSQU'AU BOUTISTES ET IRRÉDUCTIBLES QU'IL FAUT CHÂTIER AVEC UNE EXTRÊME SÉVÉRITÉ..."
Ça y est...Ils ont lâché les chiens et les mots qui dévorent avec!

Une telle pléthore d'inepties condamne au ridicule achevé ceux qui l'instruisent...
A contrario, cela parviendrait même à donner quelques pistes pour rejouer au train électrique, juste avant Noël... Ce serait même amusant..........

On croit rêver!
Le vieillard prématuré de la porte de Montreuil chevrotait dans ses notes, le Chérèque, ce hué de service, tous les autres, premier Sinistre et le reste de la clique incluant Sécotine Royal se serraient des louches et se seraient pour un peu roulés des pelles si cela n'avait semblé par trop suspect sinon révélateur...

Nous ne serions pas étonnéEs d'avoir nous même à  subir  quelques inutiles et comiques  tracasseries.

Source ( nosotros.incontrolados )

 

Commenter cet article